Entrez dans notre cercle Google plus Devenez fan dans notre Facebook Suivez-nous sur Twitter Contactez-nous

Augmenter le montant de son apport personnel avec un crédit moins cher !

 

 

Un emprunteur qui veut soigner son profil doit faire un effort pour présenter un apport personnel conséquent. Le candidat à l’acquisition peut recourir à des lignes de crédit spécifique pour accroître la valeur de sa contribution financière.

 

Le PTZ +

Augmenter le montant de son apport personnel une

Certains prêts dits aidés peuvent être considérés comme une contribution financière de l’emprunteur lorsque celui-ci sollicite un financement pour réaliser un projet immobilier. C’est le cas du PTZ+ qui est d’ailleurs perçu comme un constitutif de l’apport personnel. Cet emprunt d’une échéance de cinq à trente ans ne peut pas servir à financer la totalité de l’achat, il doit être combiné à un autre crédit. Cet appui financier est destiné à tout souscripteur n’ayant pas fait acquisition de son habitation principale au cours des vingt-quatre derniers mois. Le montant du PTZ+ est calculé sur la base des coûts du projet immobilier. Il varie en fonction de la situation géographique et de la taille du foyer.

 

Le crédit épargne logement

Augmenter le montant de son apport personnel

Le PELprêt épargne logement — peut aussi servir pour augmenter la valeur de l’apport personnel de l’accédant à la propriété. Cette aide est octroyée à un épargnant pour une durée allant de deux à quinze ans. Le montant du crédit dépend de l’effort d’épargne du souscripteur parce qu’il est évalué à partir des intérêts accumulés. Le PEL est accessible pour un projet d’acquisition immobilière et aussi pour les travaux de réhabilitation ou d’extension de logement. Le bien doit être utilisé comme habitation principale ou comme résidence secondaire neuve.

 

Le 1 % Logement

 

Le crédit 1 % Logement, appelé également PALPrêt action logement — est aussi un constitutif de l’apport personnel. Cette ligne de financement spéciale est disponible pour un candidat à l’acquisition dont l‘employeur a cotisé dans les caisses du PAL. La structure pour laquelle l’acquéreur travaille doit compter au moins une dizaine d’employés. Il faut noter que le souscripteur doit être un primo-accédant et ce dernier doit investir dans un bien justifiant une performance énergétique élevée.

 

Le PAS

 

Le PASPrêt à l’accession sociale — permet à un acheteur immobilier d’accéder à un financement à tarif préférentiel. L’emprunteur peut demander à reporter certaines échéances de son crédit en cas de perte d’emploi. L’obtention d’un PAS est soumise à des conditions de ressources tandis que le montant de l’aide dépend de la zone géographique. Il faut également préciser que ce financement est accordé à un souscripteur achetant son habitation principale. Le logement doit offrir un minimum d’espace vital pour les occupants.

 

D’autres crédits pas chers

 

L’accédant à la propriété peut solliciter d’autres crédits pas chers pour renforcer son apport personnel. Le PCPrêt conventionnel — est un financement octroyé par un établissement prêteur partenaire de l’État. Les avantages de cette aide c’est que son coût est plafonné en fonction de l’échéance du contrat et que l’emprunteur n’a pas à répondre à des critères financiers particuliers pour en profiter. Il est également possible pour l’acheteur immobilier de demander un emprunt social qui est une aide accordée à l’acheteur immobilier par l’un de ses proches. Les parties contractantes sont libres dans la fixation des modalités du contrat, mais il y a intérêt à ce que l’accord soit matérialisé par un acte écrit.