Entrez dans notre cercle Google plus Devenez fan dans notre Facebook Suivez-nous sur Twitter Contactez-nous

Crédit immobilier, des taux stables en cette fin d’année !

 

 

La hausse des taux d’emprunt immobilier observée depuis l’été s’est calmée. En effet les taux semblent se stabiliser en cette fin d’année.

 

Les banques gardent leurs tarifs

Les intervenants du marché de l’emprunt s’étaient prononcés en faveur d’une hausse cet été. Pour autant, les tarifs du crédit se sont stabilisés au cours du mois de novembre. En effet, 65 % des organismes prêteurs ont opté pour la stabilité des taux d’intérêt sur la période octobre-novembre. Certaines entreprises financières ont même légèrement baissé leur taux fixe au cours de la période considérée et quelques établissements ont appliqué une baisse allant jusqu’à 0,30 point. Les spécialistes du marché de crédit immobilier assurent que les banques ne prendront pas le risque de modifier leur politique commerciale d’ici la fin du mois.

Emprunt immobilier, les taux stables en cette fin d'année une

Les taux en vigueur en novembre

Ainsi, le taux moyen fixe pratiqué par les organismes de financement se situe le mois dernier autour de 3,08 % pour un contrat de quinze ans contre un prix de 3,11 % en octobre. Ce tarif passe de 3,41 % à 3,39 % sur la période octobre-novembre pour un prêt remboursable sur une vingtaine d’années. Par ailleurs, il faut noter que les taux bancaires n’ont pratiquement pas bougé sur certains marchés. À titre informatif, un emprunteur sur dix ans peut négocier son crédit au taux de 2,60 % à 3,10 %. Les banques fixent leurs conditions selon le profil de l’accédant à la propriété.

Emprunt immobilier, les taux stables en cette fin d'année

Le taux de l’OAT orienté à la baisse

Si les tarifs de l’emprunt dans l’immobilier évoluent très peu, c’est parce que les banques disposent encore d’une petite marge de manoeuvre. Les organismes prêteurs répercutent les effets de la révision du taux de l’OAT – Obligation assimilable au trésor – sur 10 ans. Les intervenants du marché de prêt assurent que le coût du crédit dans l’immobilier ne risque pas d’évoluer tant que le taux de refinancement des banques reste à son niveau actuel. Certains professionnels s’attendent même à une nouvelle baisse de l’OAT dans les prochaines semaines. Ce qui pourrait tirer davantage le coût de l’emprunt immobilier vers le bas.

 

2014, les mêmes taux

Pour le moment, aucun facteur majeur susceptible d’influer sur le niveau de l’OAT n’est à prévoir. Les taux de crédit pratiqués actuellement par les banques devront rester en vigueur en 2014 au grand bonheur des ceux qui envisagent de marquer la nouvelle année par un achat immobilier. Une bonne partie des entreprises financières sont déjà en ligne avec leurs objectifs en matière d’octroi de crédit. Toutefois, l’année 2014 synonyme de nouvelle politique commerciale pour les établissements d’emprunt – pourra réserver quelques surprises. Les groupes bancaires se fixeront certainement de nouveaux objectifs et ils pourront être emmenés à corriger le montant de leur taux d’intérêt pour leur prêt immobilier.